Vive-Les-Seniors pour une santé durable !

GYMNASTIQUES – Gymnastiques ludiques

14Sans le maintien de l’activité physique et un mode d’alimentation équilibré, peu de chances d’effectuer un parcours santé senior sans faute !

Aujourd’hui, l’activité physique sera notre cheval de bataille, pour une plus belle vie seniors ! Nous vous invitons et vous incitons à sa pratique -un incontournable, pour conserver la santé de manière durable- ! Et, sans la santé, tout senior est privé d’un bien-être qui devrait combler son quotidien.  

Plus belle, la vie seniors avec vive-les-seniors.fr !

Physique/psychique : quand on parle « prévention santé » après 60 ans, on parle de santé physique autant que de santé mentale ; d’une part, parce que les maladies neurodégénératives sont aujourd’hui un fléau aussi redouté que redoutable et menaçant pour les seniors autant que pour leurs proches, et, parce que les divers dysfonctionnements de l’organisme générés par le vieillissement ont un effet délétère sur le moral. Les interférences entre l’état physique et l’état psychique sont avérées, d’autant plus sensibles que le sujet est fragile -tel un senior-. Quand le corps souffre, le moral en prend un coup et, à l’inverse, un mal-être ou un choc émotionnel peuvent déclencher des problèmes physiques, voire des maladies, chez les personnes âgées fragilisées.

La retraite et après ? Quand sonne le glas d’une retraite bien méritée, passer de la période « travaillée » à ….. rien, est souvent mal vécu, et la santé mentale y laisse des plumes ; surtout si l’on ne compte que sur le canapé et la télévision pour faire travailler ses neurones ! Nos forces physiques comme notre patrimoine intellectuel s’amenuisent avec l’âge, et quand on a du mal -au sens propre et au sens figuré-, à bouger son corps, à lui faire faire ce qu’on veut de lui, c’est le moment de le reprendre en main ! Même s’il est rétif, au début, aux activités physiques que vous devez lui imposer, le mode douceur/plaisir de certaines disciplines pourront le convaincre !  

Plus on traîne la patte, plus on se donne d’excuses pour éviter tout effort ! N’entrez pas dans ce cercle vicieux, aucun senior n’est exempté de « culture physique ». Les douleurs et affaiblissements, la fatigue ne doivent pas ralentir l’élan naturel à l’activité physique ! C’est justement face au vieillissement que l’activité physique est particulièrement salutaire car elle est capable de pallier nombre de problèmes de santé liés au temps qui passe ou qui a passé… Elle est une sorte de joker qui va rajeunir votre vieillissement.

Comment se donner envie d’avoir envie de pratiquer de l’exercice physique ?

1- Choisir, parmi les activités, celle que vous aimez pratiquer ; personne ne vous demande de vous martyriser ; au contraire, il faut faire entrer la notion de plaisir -non de compétition- dans le culte de son corps. Sans le forcer, il faut aller à son propre rythme, respecter ses zones de fragilité. Se faire du mal ne fait pas de bien !!

2 – Un enjeu indispensable pour que la pratique de l’exercice physique soit agréable : il faut que l’idée du jeu s’en mêle : et si l’exercice du mental, fédérateur d’harmonie, s’ajoute, la partie est gagnée : on y retourne !  

3 – La douceur et la sécurité : deux arguments majeurs pour une activité physique adaptée aux seniors ! La plupart des établissements proposent aujourd’hui une version édulcorée des différentes disciplines sportives qui respecte la cadence, l’état général et les problèmes particuliers de chacun(e). Des mouvements lents, sans à coups, peuvent très bien tonifier l’ensemble de la masse musculaire, sans pour autant exiger des efforts intensifs. Il existe pratiquement partout des cours spécifiques pour les seniors, supervisés par un coach sportif qui veille au bien-être de chacun(e), corrige les mauvaises postures, intègre aux exercices les modes de respiration opportuns afin d’éviter à leurs élèves tout stress ou toute anxiété. 

4 – La régularité, une priorité : vous le savez sans doute, on perd très vite et l’on ne récupère que lentement, dans bien des domaines et particulièrement celui de l’activité physique. Il faut se mettre une horloge bienfaitrice dans le cerveau ; et, un conseil, si un jour on se sent fatigué, on se rend tout de même au cours, en spectateur : on ne se torture pas, mais on ne relâche pas l’habitude.

5 – L’appât du lien social : se retrouver en groupe avec la même ambition, sauvegarder sa santé, ça stimule, car sauvegarder sa santé c’est soulager ses douleurs, éviter les conséquences graves du vieillissement, c’est aussi continuer à jouer un rôle social, capital pour faire face aux séquences dépressives. On a constaté que, dans les pays où le lien social est fort, la durée de vie est largement allongée.

N’attendez pas que votre paresse physique et psychique impactent les fonctions de votre organisme, que celui-ci commence à manifester -ou pas- ses dégradations progressives. Dès qu’il y a manifestation, l’activité physique accomplit un travail de réparation, quand il n’y a pas encore de manifestation, elle accomplit un travail de prévention.

Voici quelques exemples de disciplines sport/plaisir attractives dans lesquelles vous pourrez choisir celle qui fera votre bonheur, et vous refera une santé.  

SPORT LUDIQUE : NOS PROPOSITIONS DU JOUR !

 

LES MEILLEURES FAÇONS DE MARCHER  

Entre les mille manières de faire de l’exercice physique, nous l’avons vu, – https://vive-les-seniors.fr/pourquoi-vous-faire-marcher/ – la plus simple et efficace c’est la marche, qui, à raison d’une demi-heure par jour minimum, de manière régulière, fait travailler le système cardio-vasculaire et la masse musculaire ! Et, voici 3 façons de marcher qui y ajoutent des atouts santé supplémentaires !

Marche nordique : issue de la culture scandinave, elle est pratiquée avec des bâtons souples qui soulagent d’environ 33 % le poids du corps ; donc, pas de chocs répétés, pas de traumatisme, peu de risque de chute. Les +++ : travail des jambes et du haut du corps, -épaules, bras, pectoraux.- +++ : travail de l’endurance et de l’équilibre. +++ : oxygénation de tout l’organisme.

Golf : il allie les bienfaits de la marche, ceux de la concentration qu’exige une technique sophistiquée et ceux du contact avec la nature. Les +++ : sport complet, travail de la concentration grâce à la précision gestuelle. +++ : relaxation. +++ : lien social. Contre-indications : problèmes rachidiens, douleurs cervicales, lombalgies chroniques, lumbagos.

Walking foot : il nous vient d’Angleterre, avec des règles adaptées aux seniors qui ne peuvent plus courir, car, justement il y est interdit de courir ; mais, si les déplacements se font en marchant, le corps est toujours en mouvement. Les règles : l’un des deux pieds doit toujours  toucher le sol ; le ballon ne doit pas dépasser la hauteur de tête ou de hanches ; les jeux de tête sont interdits, le ballon doit rester au sol ! La circulation rapide du ballon est effectuée grâce à la tactique interactive de tous les joueurs/joueuses. Les +++ : travail des réflexes. +++ : lien social.

A L’EAU !

Vous appréciez le milieu aquatique ? La France est leader de la piscine publique, par rapport aux pays  limitrophes, avec 1 bassin pour 10 000 habitants. Les responsables de piscine proposent de plus en plus d’activités adaptées aux seniors : aquagym ou aquafitness, aquapalming, aquabiking, aquaboxing, marche à contre-courant, activités avec des ballons lestés….

En exemple, au programme de la piscine Dauvin qui vient de réouvrir -Paris 18- : un club spécial seniors avec des cours de « natation santé » et de lutte contre l’aquaphobie. https://gymaquatiqueparis.fr/ 

Aquagym : aide les seniors -qui ont tendance à se recroqueviller sur eux-mêmes- à ouvrir le thorax et les épaules. Durée du programme : environ 45 minutes, (10 minutes d’échauffement, 25 minutes d’exercices et 10 minutes d’étirements), avec ambiance musiques douces. Les +++ : pas de risque d’élongation ni de claquage musculaire car le poids du corps est allégé par l’eau.

Aquapalming ou nage avec palmes : le plaisir réside dans la sensation de vitesse, de glisse et de souplesse que cette activité procure car on avance aisément, même avec peu de battements. Les +++ : drainage musculaire intense de tout le corps, -surtout avec des palmes courtes.

Aquabiking : le plaisir de pédaler sur un vélo fixé dans l’eau. Les +++ : allie les bienfaits du cyclisme et ceux de l’eau.

Contre-indication des sports aquatiques : épilepsie, atteinte d’un syndrome infectieux.

RETOUR VERS LE PASSÉ EN ORIENT

Les médecines orientales ne regardent l’être que dans sa globalité ; par conséquent, les techniques d’activité physique asiatiques ont comme avantage d’harmoniser le travail du corps et celui de l’esprit. Parmi ces disciplines, citons le yoga, millénaire là-bas et très répandu de nos jours, ici, en Occident, particulièrement par les seniors et, le Qi gong, qui s’y propage à vitesse V.

Yoga : ré apprentissage des bonnes postures combinées à des techniques de respiration. Les +++ : travail de la souplesse articulaire. +++ : gestion du stress.

Qi gong : la maîtrise de l’énergie et la stimulation de la concentration sont les maîtres-mots d’enchaînements très lents. Les +++ : des auto-massages qui « réveillent » la circulation de l’énergie vitale dans le corps. +++ : recherche d’équilibre, de fluidité. Revoir : https://vive-les-seniors.fr/gi-gong-harmonie-et-equilibre/ 

BOULES ET BALLES

On ne pense pas forcément aux balles ou aux boules quand on pense activité physique et pourtant ces dernières sont idéales pour cultiver le dynamisme, aiguiser l’adresse et faire marcher le ciboulot !

Tennis de table ou ping pong : accessible à tous, même aux seniors peu expérimentés, il se pratique en plein air ou à l’intérieur grâce aux tables pliables de faible encombrement. Les +++ : travail de l’ensemble du corps. +++ : développe la coordination motrice et psychomotrice. +++ bon pour la souplesse et l’équilibre. +++ : travail de la concentration. +++ : gestion du stress.

Pétanque, prix d’excellence pour une activité senior ludique, elle est jouée majoritairement par des retraités ! Pourtant elle nécessite beaucoup d’entraînement pour parvenir à du haut-niveau. Les +++ : travail de l’équilibre. +++ : travail du mental, de l’adresse, de la stratégie. +++ : convivialité.

Brain ball : méthode de jonglage avec rebonds, s’appuyant sur une série de mouvements déclinés seul, en binôme ou en groupe, et accompagnés par des boucles sonores. On peut utiliser des balles de rebond, des petits ballons, ou de petits anneaux. Les +++ : stimulation de l’ensemble de la sphère sensori-motrice. +++ : travail de la concentration, de la coordination. +++ : travail de coopération (si en binôme ou à plusieurs). +++ : développement de la confiance en soi.  

SPORTS DE COMBAT  À L’HONNEUR

En Orient, les arts martiaux, sont considérés comme l’apprentissage de la défense plus que de l’attaque, et, -cela peut paraître contradictoire- enseignent le respect et la confiance envers l’adversaire et le respect de soi. Ils sont pratiqués comme une méthode d’éducation physique et intellectuelle qui vise à renforcer la confiance en soi !  L’effet de mode aidant, ils remportent un vif succès en Occident et sont pratiqués de plus en plus souvent par les seniors, dans leur version édulcorée.

Tai-chi : il nous vient de Chine et consiste à exécuter un enchaînement de mouvements continus et circulaires avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. La gestuelle qui se déroule sans violence ni à-coups permet de délier les blocages et de rétablir le courant énergétique. La prise de conscience du transfert du poids du corps d’une jambe à l’autre et le jeu d’alternance des bras et des jambes concrétisent parfaitement la pensée chinoise basée sur l’équilibre dynamique des forces du Yin et du Yang. Le tai-chi, est considérée par les orientaux comme une discipline « longue vie ». Les +++ : travail de précision et d’équilibre. +++ : concentration, méditation dans le mouvement. +++ : travail de la mémoire qui assimile les différentes chorégraphies.  

De plus en plus de cours de qi gong et de tai-chi sont donnés en maisons de retraite.

Judo : cette discipline visant à l’équilibre entre les dimensions physique, intellectuelle et morale des êtres nous vient du Japon ; les techniques de défense travaillent l’harmonie, la force et la souplesse. Le judo est intéressant pour les seniors car il améliore la perception du corps dans l’espace par une prise de conscience de son schéma corporel. Les +++ : sollicitation de tout l’organisme et de tous les membres de manière homogène. +++ : confiance en soi. +++ : travail de l’équilibre physique et mental. Contre-indication : douleur au niveau du rachis ou des articulations.

Des cours de karaté ou de kung-fu sont aussi spécialement conçus pour les personnes de plus de 60 ans. 

DE LA BOXE SOFT ?

C’est dans la région de l’Euphrate et dans l’Antiquité que remontent les plus anciennes formes de boxe. La boxe fit ensuite partie des compétitions sportives associés aux cérémonies religieuses et aux foires commerciales pour lesquelles les Grecs avaient construit leur « village olympique ». Elle se transforme en un véritable « pugilat », divertissement brutal et populaire avec la romanisation de la Grèce.
De là, à la boxe douce spécial seniors, il y a un monde et ce monde de la boxe éducative et loisir « est ouvert aux petits et aux grands âgés de 6 ans à 77 ans », comme le confirme la Fédération Française de Boxe (FFB).
On ne suspecte pas les bienfaits que peuvent apporter aux seniors un sport où l’on ne voit souvent d’abord que l’aspect violent : quand il est proposé dans une version sécurisée, soigneusement arbitré, totalement exempté  de coups violents, que le but n’est pas de frapper mais de « toucher » au bon endroit, au bon moment, alors la boxe devient un véritable sport d’adresse, que l’on peut tout à fait recommander à des seniors.  
Qu’il s’agisse de boxe anglaise (gestuel avec les mains uniquement) ou de boxe française (gestuel avec les pieds et les mains), on les orientera non pas vers des séances de « combat » mais vers des séances d' »assaut » -ou travail sur un sac suspendu et mobile représentant l’adversaire-. Les oppositions dans les séances d’assaut ne permettent que les « touches » sans coups portés ! Ce qui n’empêche que la séance débute toujours par des exercices, notamment de coordination, excellents pour améliorer la concentration et développer les aptitudes cognitives des personnes âgées.
Les +++ : sport esthétique très complet. +++ : travail de la concentration, de la mémoire, des réflexes. +++ : travail de coordination des mouvements et d’équilibre.+++ : excellent exutoire anti-stress. +++ : renforcement de la confiance en soi. Contre indication : problèmes cardiaques sévères ou problèmes d’acuité visuelle importants.

À NOTER : aquaboxing = pratique de la boxe dans l’eau et aéroboxe = chorégraphies de danses reproduisant des mouvements de boxe.

  

 

Login