Vive-Les-Seniors pour une santé durable !

PEUR – Vieillir, même pas Peur

PEUR – Vieillir, même pas Peur

 

 

 

Cette publicité des années 90 vantait une crème cosmétique : « Quel âge ? Jeune ! » Formule validée : rien ne rajeunit plus que de se sentir jeune et de garder -quel que soit son âge-, les attributs de la jeunesse !

C’est avéré : nul ne peut changer le cours du temps, qui nous rattrape toujours ; quoi qu’il arrive, les années passent sans en oublier ni oublier l’un de nous ! Accepter cet état de fait incontournable, est sans doute la meilleure des attitudes à adopter pour ne pas en souffrir : sans bouder son âge, sans le cacher -pas trop-, sans se le cacher, en lui tenant tête, en le fêtant, en le faisant vivre tout en beauté et en énergie ; en assumant le regard des plus jeunes, qui ignorent que bientôt ce sera leur tour.

Accueillons l’évolution de son corps en apprivoisant ses modifications qui s’assortiront naturellement à notre personnalité mieux définie, plus décidée, plus épanouie.

L’âge mûr, même contrarié par quelques faiblesses, donne accès à la capacité d’être enfin totalement soi-même, un soi-même aiguisé par l’expérience du temps, qui rejette le registre de la prétention, de la performance pour s’en remettre à une forme simplifiée : « be yourself everyone else is already taken»

CITATION

Il est sûr que quand la jeunesse d’esprit est capable d’englober tous les âges, de s’immiscer dans le vieillissement, ce dernier se prend un coup de bonus ! Un secret ? « Le génie de retrouver l’enfance à chaque instant » Beaudelaire

« VIEILLIR je.. tu.. il.. nous… » sous la direction de Anne Meignien et de Philippe Cramer

« De fait, chacun ressent avec plus ou moins d’acuité cette peur la vieillesse qui lui fait penser qu’il n’est pas facile de vieillir même si la société lui enjoint de bien vieillir, de réussir sa vieillesse, comme si tout cela était facile, une simple affaire de volonté !

 

Côté esthétique, la maturité fait la démonstration que la beauté est protéiforme qu’elle peut changer de visage, de langage. Notre nouvelle forme de beauté est la seule qui nous soit proposée, alors ne nous laissons pas envahir par les regrets, les états d’âme qui vieillissent tandis que l’espoir et l’optimisme rajeunissent. Vivons avec de l’élégance à tous les plans, cette beauté qui ne connaît pas l’âge !

Alerte ! Ne pas empêcher l’âge de gâcher sa vie avec l’attitude inappropriée, voire anti-productive du « jeunisme », qui enferme l’homme comme la femme dans un faux rapport à la réalité contraignant et fatigant !- à force de masquer et de tromper son naturel et sa vérité ! 

Qu’est ce qu’on attend pour être sénior -sans être vieux !

Pour réussir sa vieillesse ou l’oublier, on peut pratiquer le jeunisme : se teindre les cheveux, tEnter de faire disparaître ses rides ou plus radicalement demander un lifting, tout cela traduit une révolte, souvent pathétique mais bien compréhensible !

On peut chercher à s’étourdir à travers la fringale des voyageas et autres croisières … »

« Dès la première minute de notre vie, nous commençons à vieillir. Là réside le vrai problème et non pas seulement dans le fait d’être vieux. Cela dit, ce vieillir et ce mourir peu à peu donnent à chaque seconde de notre existence une dimension et une valeur précieuses. En être conscient est un fait très positif. Chaque matin est un premier matin. Chaque instant de notre existence  est un instant de moins, mais c’est surtout un instant de plus. »

« La vie est là, même si nos possibles se sont restreints, ce livre ne se veut pas un énième fascicule à l’usage des vieux réussis, mais une aide à la traversée de cette période de de la vie difficile certes, mais partie intégrante de la vie, valant la peine d’être vécue. »

 

Témoignage F. H.

«  À 72 ans, je ne connais pour le moment que de petits « bobos » que je gère…

Depuis peu, je m’occupe davantage de moi. Je suis une patiente assidue des ostéopathes, masseuses et autres thérapeutes en médecines douces, et, grande adepte des cures de thalassothérapie ! Ce faisant, je pense à mon propre bien-être mais je pense aussi à mes proches ; c’est dans l’intérêt de tous de me maintenir en forme et de bonne humeur – ça va souvent avec- !

Je pense que l’âge et la retraite m’apportent plusieurs avantages comme pouvoir profiter des enfants qui sont grands, puis des petits-enfants ! Je garde des liens forts avec ma famille et avec mes amis ; je veille à les contacter très régulièrement, reste fidèle à leur écoute ; être en harmonie avec mon entourage me paraît essentiel.  

Je me connais mieux maintenant qu’avant, ce qui me rend plus sûre de moi et m’aide à mieux décider ce qui me convient.

J’ai aussi pris conscience avec l’âge que le contact avec la nature était important, apaisant.

Ma priorité, parmi mes activités et, ma grande chance, c’est de pouvoir exercer mes passions, le dessin, la gravure, la peinture, dans lesquelles je m’investis de plus en plus, auxquelles je m’adonne presque quotidiennement !

Bien sûr l’avenir est incertain, comme pour nous tous à un certain âge, mais j’aborde mon vieillissement avec le plus de sérénité possible. »

 

Login