Vive-Les-Seniors pour une santé durable !

MASSAGE – Auto Massage, précieux quotidien

MASSAGE – Auto Massage, précieux quotidien

Le massage est l’une des plus anciennes formes de thérapie populaire !

Né dans le berceau oriental, il fut pratiqué tout au long de l’histoire

et jusque dans nos contrées, pour guérir le corps et l’esprit.

Rien de mieux que sa propre main et ses étranges pouvoirs pour pratiquer l’«auto-massage» : hommes comme femmes devraient s’acquitter de cette sorte de garde-fou, pour renouer avec l’intimité de leur corps, suivre son évolution, traquer la moindre anomalie, faire alliance avec lui quoi qu’il arrive !

 

Cette pratique « payante » mais gratuite, accessible à tous est tout particulièrement recommandée aux « jeunes de plus de 60 ans ».

Les mains jouent un rôle capital dans l’auto-massage : en insufflant de l’énergie, elles multiplient les bienfaits, dont le premier est leur capacité à dénouer les tensions et à évacuer ainsi le stress. L’auto-massage compte parmi ses bonnes réputations, celle de relancer la circulation des vaisseaux sanguins et lymphatiques, de réduire les douleurs musculaires et articulaires, de dénouer les blocages physiques et émotionnels, de stimuler les chairs, de désengorger les tissus.… 

Ces multiples et diverses vertus devraient en faire un réflexe quotidien intégré à la toilette, au même titre que le brossage des dents ! 

Voici la grammaire à suivre pour que cet art de l’Harmonie -qui exige de l’assiduité pour des effets à long terme- soit parfaitement efficace ! 

Matin ou soir, après la douche sont les moments propices à l’auto-massage

sur un corps nu, bien séché.

 

 

Pour un bénéfice optimal, avant le massage, étirer les phalanges des mains, chef d’orchestre de la manipulation, puis les échauffer en frottant leurs paumes l’une contre l’autre, avec une crème hydratante, non grasse.

Le massage part du bas du corps pour remonter vers le haut, sans négliger aucune zone. Il consiste tantôt à pétrir la chair, tantôt à la lisser, tantôt à effectuer des mouvements circulaires, en jouant d’un ou de plusieurs doigts. 

Position : assise, puis debout, à partir des cuisses.

 

Pieds : étirer tout d’abord les orteils les uns après les autres ; prendre le pied droit entre ses deux mains, lisser, avec les 4 doigts réunis, depuis les orteils jusqu’au talon, le centre de la voûte plantaire, -là où chaque zone correspond à un organe ou une partie de corps humain- pendant que le pouce fait le travail sur le dessus du pieds, des orteils jusqu’à la cheville. Inverser le mouvement. 

Talon : effectuer des mouvements circulaires d’une main autour de chaque talon.

Cheville : avec les 3 doigts du milieu, effectuer de petits cercles autour des 2 malléoles -les os saillants- de la cheville droite puis de la cheville gauche – ; lisser les gouttières entre malléoles et tendon d’Achille ; lisser ce fameux tendon, de bas en haut.

Mollets : en partant de la cheville, lisser des 2 mains la partie avant de  chaque mollet, du bas jusqu’aux genoux, puis la face arrière ; marteler la face arrière à l’aide du poing.

Genoux  : continuer le parcours par le massage du genou ; effectuer un mouvement circulaire tout autour de chaque rotule ; lisser le creux poplité -à l’arrière du genou ; malaxer la graisse excédentaire au dessus du genou, sur sa face interne. 

Cuisses : lisser de bas en haut chaque cuisse (face interne, dos, face, côté externe) ; marteler à l’aide du poing.

Fesses : pincer avec les doigts tout le gras des fesses, de leur pli jusqu’aux hanches ; les lisser avec tous les doigts des deux mains,.

Hanches : pincer et malaxer la graisse collée aux hanches.

Ventre : puisque l’intestin serait notre deuxième cerveau, prendre le temps de se concentrer sur lui ; placer les mains, l’une sur l’autre, sur le plexus solaire (zone située entre le sternum et le nombril) effectuer des mouvements circulaires et lents, dans le sens de l’aiguille d’une montre ; malaxer la graisse. 

Poitrine : remonter en lissant vers la poitrine ; effectuer des mouvements circulaires autour des seins -de la poitrine pour les hommes.

Mains, bras, épaules : masser les mains comme si vous pétrissiez une pâte à modeler ; lisser les bras avec les mains en remontant des poignets jusqu’aux épaules, en insistant sur les coudes (mouvements circulaires) et les parties sensibles, où s’accumulent des déchets qu’il est bon de faire circuler ; tapoter tout l’intérieur de vos bras ; malaxer les épaules.

 Dos : combattre le mal de dos, le « mal du siècle » est une lutte de tous les jours. Toutes les zones du dos ne sont pas accessibles mais l’auto-massage peut intervenir sur les plus impliquées dans la formation des noeuds et des blocages : passer les mains au dessus du dos et attraper le trapèze moyen (au plus bas possible) (le trapèze inférieur est inaccessible) ; lisser, en remontant jusqu’au trapèze supérieur ; mettre la main droite par-dessus l’épaule opposée et effectuer des mouvements circulaires « appuyés » autour de l’omoplate ; lisser de haut en bas la gouttière se trouvant entre l’omoplate et la colonne vertébrale ; inverser le mouvement ; poser la main droite sur l’extrémité centre de l’omoplate et lisser en tirant jusqu’à la base du cou ; inverser le mouvement.

10mn  d’exercice ludique, 

gestuels intimes,

pour l’entretien de la souplesse 

  

 

 

Login