Vive-Les-Seniors pour une santé durable !

MÉDITATION – Richesses de la Méditation

https://vive-les-seniors.fr/richesses-de-la-meditation/

On médite : c’est dans l’air du temps ! Plus justement ces pratiques mentales et corporelles sont entrées dans les moeurs de l’Occident, qui éprouve le besoin de se « vider l’esprit », de se libérer des tensions ambiantes, de pondérer ses ambitions et ses préoccupations quotidiennes souvent superflues ! Des études très sérieuses ont observé qu’accéder à une paix intérieure produit des effets bénéfiques sur la santé psychique mais aussi sur la santé physique des « pratiquants ». 

Que du bon dans cette focalisation de l’attention sur la respiration, dans cet accès aux réelles sensations de son corps. La méditation séduit et ses techniques sont utilisées dans un cadre thérapeutique pour leur pouvoir de relaxation et d’apaisement du mental. Et si jadis, la méditation était au cœur de pratiques spirituelles ou religieuses orientales comme celles du bouddhisme, de l’hindouisme, du taoïsme, du yoga…, elle est devenue totalement indépendante de tout contexte religieux en s’occidentalisant.

Gaspard Fougea a eu la gentillesse de venir parler « méditation » ce 18 avril 2024 dernier, dans notre « CAFÉ SANTÉ SENIORS » Marcadet créé par notre association vive-les-seniors.fr… En toute connaissance de cause puisqu’il l’a étudiée et pratiquée durant une dizaine d’années en Asie, avant de revenir en France pour l’enseigner. Gaspard nous  donne un aperçu des bienfaits qu’elle procure avant d’initier à quelques techniques de base, la vingtaine de nos seniors présents au café La Terrasse du 18ème arrondissement de Paris.

 

Le sourire généreux de Gaspard Fougea nous le rend tout de suite sympathique, puis son parcours atypique nous intrigue : il se voue très jeune aux mathématiques, « corps et âme » ; mais corps et âme le lâchent ; malgré un cursus brillant, il est aussi vulnérable sur le plan de sa santé physique que de sa santé psychique : mal de dos et maux de tête, angoisses insurmontables font vaciller son quotidien vers un mal-être qui va être le moteur de ses questionnements. Le grand-père dont il est proche lui parle de méditation et cela résonne immédiatement dans sa tête en proie aux doutes qui l’imprègnent !

LE SUJET : UNE GUÉRISON, UNE VOCATION

 

Gaspard se met sans attendre à pratiquer cette « technique » consciencieusement, et après 4 jours seulement, ses maux de tête et de dos s’évanouissent ; alors, il en est convaincu, sa vie est en devenir ; il faut la changer et comme il ne fait pas les choses à moitié, il passera les 2/3 de son temps en Asie durant 10 ans ; il aspire à comprendre pourquoi l’adhésion à cette discipline qui implique le corps autant que l’esprit est si bénéfique pour l’un comme pour l’autre ; il étudie la longue liste des disciplines orientales qui s’appuient toutes sur ce principe d’osmose entre corps et esprit ; il effectue maintes retraites, intensément, consacre de plus en plus de temps à la méditation et ressent vite le bien-être prendre le pas sur le malaise passé ! Le bonheur s’installe en lui : sur l’échelle de 1 à 10, il  passe au niveau insoupçonnable celui de 100 sur 10, affirme-t-il !

RENDEZ-VOUS : Retrouvez Gaspard Fougea, professeur de méditation à Paris sur https://www.gaspardfougea.fr/    Son site invite à trouver un état d’harmonie et de douceur à l’intérieur via la méditation ! Grâce à des enseignements réguliers auxquels quiconque peut apprendre les différentes techniques de son programme en s’acquittant d’une cotisation.

MEDITATION SENIORS

Pour les seniors ce voyage intérieur est particulièrement salutaire ; en leur procurant force mentale et énergie, il leur offre la magie d’une nouvelle liberté, celle de l’acceptation et de la compréhension du vieillissement, de l’acceptation de la précarité de l’existence de plus en plus manifeste et tangible au fur et à mesure que l’on avance en âge, de l’acceptation et du soulagement des maux qui l’accompagnent ; la méditation propose aux seniors contre ce lâcher prise, le plein pouvoir de profiter pleinement de chaque instant, avec les siens, avec les autres. Et, en impulsant à l’esprit cette activité mentale en permanence, la méditation aidera chaque pratiquant à éloigner ou reculer la dépendance si redoutée des seniors.

Un peu d’histoire : trois philosophes, nés en Chine ou dans le Nord de l’Inde, ont profondément et durablement marqué la pensée asiatique :

Confucius, Bouddha, Lao-Tseu. C’est vers le Ve siècle avant notre ère, siècle de grands bouleversements et d’effondrement des systèmes de pensée archaïques, que ces 3 révolutionnaires de l’esprit humain ont apporté des réponses inédites et « un nouveau rapport à la transcendance, au monde, à l’existence, à la mort ». Leurs écoles de pensée ont traversé les siècles et, malgré les stigmates de l’idéologie communiste, le taoisme et le bouddhisme, notamment, connaissent actuellement une renaissance impressionnante…et la méditation, un véritable engouement dans notre Occident en quête de « sens ». 

Statistiques et toc : Sur l’ensemble de la population mondiale , 2,2 milliards sont chrétiens, 1,6 milliard musulmans (23 %), 1 milliard hindous (15 %), près de 500 millions bouddhistes (7 %) (surtout dans les pays d’Asie) et 14 millions juifs (0,2 %). Ces chiffres sont en constant évolution.

Petit lexique

Yoga

Le yoga, originaire d’Inde est une philosophie, un ensemble d’idées, de préceptes moraux codifiés par des textes très anciens qui nous enseignent ce qu’est une existence estimable. Si le yoga s’invite dans le bouddhisme, en tant qu’entraînement mental destiné à pallier les dysfonctionnements des fonctions vitales du corps et les errements de l’esprit, la méditation et l’ascèse, elles, sont des appendices logique du travail du yogiste, travail préconisé dans le but de réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physique, psychique. La pratique du yoga qui tend à s’imposer en Occident dans les années 1980-1990 est une pratique de yoga postural, considéré  comme exercice physique dénué de dimension spirituelle, avec pour vocation d’aller vers un mieux être dans sa globalité. Le yoga moderne est massivement féminisé, alors qu’Oriental il était plutôt affaire d’hommes.

 

Bouddhisme

Pas plus de Dieu derrière le bouddhisme connoté, comme le yoga comme une philosophie, mais tout de même, des guides, des maîtres et comme dit Daisaku Ikeda : «Un maître en bouddhisme, est celui qui conduit les gens vers la Loi merveilleuse et les y relie, en leur enseignant que la Loi sur laquelle ils devraient s’appuyer existe à l’intérieur de leur propre vie. » Le « maître » procède à la diffusion du vaste enseignement de pratiques méditatives, de rituels religieux, de moeurs éthiques, de théories psychologiques, philosophiques, cosmogoniques et cosmologiques qui provoquent l’Éveil ! L’Éveil (spirituel) signifie le retour à sa véritable nature, permis par l’affranchissement du désir et de l’attachement aux choses ; nous serions libérés, et de nos émotions conflictuelles, et de notre ego. Il nous promettrait l’amour inconditionnel pour tous les êtres.

 

Login